Prises en charge

Les prises en charges conseillées



L’autisme ne se guérit pas. C’est un handicap avec lequel la personne autiste devra vivre toute sa vie. Mais on peut aider les personnes atteintes d’autisme à évoluer vers une meilleure autonomie et qualité de vie. 
 
Les « méthodes » et programmes éducatifs, cognitivo-comportementalistes ont fait leurs preuves depuis plusieurs dizaines d’années, dans le traitement des personnes avec autisme. Elles sont reconnues unanimement par les spécialistes internationaux de l’autisme.  
"Les soins"
On ne peut pas parler vraiment de soins mais plutôt de prestations éducatives. L’autisme ne se soigne pas. Les personnes avec autisme ont avant tout besoin « d’outils » pour les aider à communiquer, à comprendre leur environnement, à apprendre les règles sociales. 

Nous conseillons les approches décrite ci-dessou, qui ont prouvé leur efficacité auprès des personnes atteintes d’autisme. Ces méthodes seront plus efficaces si elles sont utilisées tôt (dès 2/3 ans) et de façon intensive (au quotidien). 

Ces «  soins » peuvent être réalisés par l’équipe pluridisciplinaire d’un Sessad TED ou en libéral.

Les professionnels doivent tous êtres formés à l’autisme et aux méthodes Teacch, PECS et ABA. 

Avant de commencer les séances, chaque professionnel doit réaliser un bilan de l’enfant afin d’évaluer ses besoins. 

Orthophonie
- au moins une séance par semaine
- l’orthophoniste doit impérativement être formé à l’autisme et l’utilisation des Pictos et des scénarios sociaux 


Psychomotricité
- au moins une séance par semaine 


Interventions éducatives au sein du domicile
- un programme éducatif doit être préparé au préalable par un psychologue qui a évalué l’enfant et réalisé un programme personnalisé.
- intervention de l’éducateur au moins une fois par semaine. Il va former les parents afin qu’ils puissent prendre le relais, structurer l’environnement et faire travailler l’enfant en se basant sur le programme personnalisé. 


Suivi par un psychologue
Il ne s’agit pas d’un suivi basé sur la psychologie psycho-dynamique (voir page 7) mais d’assurer un suivi du programme personnalisé. Selon les besoins le psychologue est amené à conseiller l’équipe éducative, l’école, l’AVS. Chaque année le psychologue doit faire passer de nouveaux bilans afin d’évaluer les progrès.



Les thérapies éducatives conseillées

Les personnes avec autisme ont avant tout besoin « d’outils » pour les aider à communiquer, à comprendre leur environnement, à apprendre les règles sociales. A ce titre, nous conseillons les approches suivantes qui ont prouvé leur efficacité auprès des personnes atteintes d’autisme. Ces méthodes seront plus efficaces si elles sont utilisées tôt (Dès 2/3 ans) et de façon intensive (au quotidien).



A.B.A.
(Applied Behavior Analysis ou analyse comportementale appliquée)
 
C'est une approche comportementale. Elle a été élaborée par le chercheur O. Ivar Lovaas dans les années 1960 et repose sur plus de 50 ans de recherches scientifiques.
Sa stratégie : développer des compétences fonctionnelles avec la mise en oeuvre des moyens de communication, favoriser les bons comportements et diminuer les comportements problématiques, tels que les accès de colère, l'automutilation, la sur-stimulation.

Elle consiste en une intervention précoce et intensive (30 à 40 heures par semaine) sur de jeunes enfants (âge idéal : début de 2 à 4 ans). L'implication de la famille est fondamentale dans la prise en charge. Les enfants ayant suivi ce programme peuvent entamer ensuite une scolarité en classe normale avec un soutien plus léger. 

Définition de ABA sur le site d'Autisme France 
 
Qu'est ce que l'ABA : Synthèse de textes de Richard Saffran traduits par Laurence Furic
 
Témoignage de Laurence Furic, dont le fils Joseph suit un programme ABA
 
www.abaautisme.org 
 
Le programme intensif de I.O.Lovaas pour les jeunes enfants autistes 
 
www.aba-sd.info
 
Liste des renforcateurs
 
Reportage sur la nouvelle ABA qui vient d'ouvrir à Paris en 2008
 
Voici quelques liens vers des petites vidéos qui montrent des séances de travail avec le petit Titouan.
Première vidéo
une souris verte
essais disctincts + guidance
économie de jetons avec Ninon
la dernière, mémory avec Christelle
Reportage JT M6 sur ouverture de l'école ABA à Paris en 2008
Reportage JT France3 sur ouverture de l'école ABA à Paris en 2008
Vidéo d'une séance ABA avec un petit garçon aux USA - partie 1
Vidéo d'une séance ABA avec un petit garçon aux USA - partie 2
Autism - home intervention Part 1
Autism - home intervention Part 2
Autism - home intervention Part 3
Autism - home intervention Part 4
Autism - home intervention Part 5
Jackson and Lori
Amy doing ABA with Dane -2
ABA therapy teaching January-08
Matching-2
 
Vous pouvez trouver de nombreuses vidéos sur ABA ou l'autisme sur youtube.com taper "ABA" et "Autism" en mot clé.



 
LIVRES

Analyse du comportement appliquée à l'enfant et à l'adolescent
Auteur : Vinca Rivière
En savoir plus
 
Autisme et A.B.A, une pédagogie du progrès - Pearson Education
Auteurs : Ron LEAF, John McEACHIN
En savoir plus
 
Intervention béhaviorale auprès des jeunes enfants autistes - De Boeck
Auteur : Catherine MAURICE avec la collaboration de Gina GREEN, Stephen C. LUCE
En savoir plus




T.E.A.C.C.H.
 
(Treatment and Education of Autistic and related Communication handicapped Children)
 
Le programme TEACCH est un programme de traitement et d'éducation structurée pour les enfants de tous les âges, atteints d'autisme et de troubles apparentés au développement. Il vise à une meilleure intégration de l'enfant autiste dans sa famille, son environnement, par l'acquisition de compétences et de comportements adaptés. 

Le programme Teacch est né au sein d'un groupe psychanalytique organisé pour les parents d'enfants autistes, dans les années 1960, en Caroline du nord aux USA. A l'époque les programmes étaient encore fondés sur les principes psychodynamiques. Les parents étaient accusés d'être la cause du handicap de leur enfant. 

Eric Schopler, enseignant à l'université, et ses collègues trouvaient que ces théories avaient atteints leurs limites. Elles ne semblaient pas aider les enfants. Les comportements anormaux augmentaient. En se fondant sur leur expérience et leurs observations, ils finirent par opter pour une hypothèse radicale selon laquelle l'autisme n'est pas provoqué par une relation pathologique avec les parents mais une anomalie cérébrale organique. Cette hypothèse modifia leur attitude. 

Ils abandonnèrent les psychothérapies destinées aux enfants et à leurs parents et s'orientèrent vers la compréhension du dysfonctionnement cérébral et se mirent à développer des environnements favorables aux besoins cognitifs des personnes autistes. 

Cette attitude eu des conséquences spectaculaires. Les parents au lieu de se voir accusés de provoquer l'autisme de leur enfant, sont devenus les principaux agents des progrès de leur enfant. 

Les parents deviennent les acteurs majeurs au centre du processus pour aider leur enfant autiste. Le programme de recherche qui a été mis en place à cette époque a mobilisé les familles pour interagir main dans la main avec les professionnels. Ils ont été formés. 

Un plan personnalisé a été été établi pour chaque enfant. Cette stratégie a été un grand succès et a dépassé les espoirs de ses concepteurs. Le projet reçu le soutien du gouvernement de Caroline du nord. La méthode Teacch était née. 

L'enseignement structuré est au coeur du processus Teacch : organisation physique, emploi du temps, repérage visuel, travail individuel, routines, méthodes d'enseignement spécifiques (directives, incitations, renforcements) sont des procédures de base de l'enseignement structuré. 

Description du programme Teacch
 
Que sont devenus les enfants pris en charge avec le programme Teacch 20 ans après




P.E.C.S. 
 
(Picture Exchange Communication System)
 
Le système PECS a été mis au point vers la fin des années 80 par le Dr Andrew S. Bondy et sa collaboratrice, Lori Frost. Il s'agit d'un système de communication alternatif, principalement destiné aux personnes autistes ne s'exprimant pas ou peu verbalement.

Il consiste en l'utilisation de pictogrammes, adaptés au niveau de compréhension du sujet. 

Cette méthode permet de mettre en place une communication pour progressivement amener l’enfant à verbaliser, puis construire des phrases. 

PECS 'simplifié'

Phase I
Apprendre aux élèves la base de la communication par échange d'image pour un objet désiré.


Phase II
Apprendre aux élèves à être en permanence en communication pour rechercher des images et se déplacer vers n'importe qui pour émettre des requêtes


Phase III
Apprendre aux élèves à discerner les images et à sélectionner celle qui correspond à l’objet désiré


Phase IV
Apprendre aux élèves à faire une phrase structurée pour formuler sa demande, sous la forme : "Je veux"


Phase V
Apprendre à répondre à la question : "Que veux-tu ?"


Phase VI
Apprendre aux élèves à émettre des commentaires sur des éléments de leur entourage, d’une façon à la fois spontanée et en répondant aussi à une question.

Elargir le vocabulaire
Apprendre aux élèves à utiliser des attributs tels que les couleurs, les formes et les tailles pour préciser leur demande.

 
PECS France
Description du système PECS
Description des 6 phases Pecs par Laurence Furic
Achat de matériel pour application de la méthode PECS




Les scénarios sociaux 
 
Cette méthode permet aux personnes atteintes d'autisme possédant déjà le langage de mieux comprendre les règles tacites de la vie de tous les jours. Elle leur permet de se comporter de manière adéquate dans différentes situations de leur vie quotidienne.
Les scénarios sociaux consistent en de courtes histoires conçues selon un style et un format précis dans le but de décrire une situation en termes de réponses attendues. Par exemple : comment se comporter dans une file d'attente, chez le coiffeur, dans les transports publics, etc... 

Des renseignements sur cette méthode sont disponibles sur le site www.autisme.qc.ca, dans la rubrique "Comprendre l'autisme", puis "Méthodes éducatives".



Autres thérapies


PADOVAN : réoganisation neuro-fonctionnelle
 
Cette méthode est une des application directes de la régénération du système nerveux (neuroplasticité).

Elle permet une amélioration de la maturation du système nerveux dans les cas de dyslexie, dysorthographie, la stimulation de nouvelles voies neurologiques notamment dans les cas d’hémiplégie et d’aphasie.


Les exercices proposés récapitulent l’apparition des premiers mouvements amenant l’être humain de la position horizontale à la position verticale, puis le développement des mains, des yeux et des fonctions neurovégétatives orales. Chaque exercice est accompagné d’un poème récité par le praticien afin de développer simultanément le ryhtme, l’audition, l’imagination et la coordination des mouvements. 

Béatriz Padovan, pédagogue et orthophoniste brésilienne, a mis au point une méthode globale de Réorganisation Neuro-Fonctionnelle basée sur la récapitulation de l'ontogénèse motrice et sensorielle. La Réorganisation Neuro-Fonctionnelle travaille sur les pré-requis de l'évolution de l'individu (ontogénèse). Elle donne une base corporelle juste et une structure aux étapes du développement, facilitant ainsi un meilleur ancrage pour toutes les acquisitions, les apprentissages et les activités quotidiennes de la vie.

Cette méthode favorise :

- une amélioration de la maturation du système nerveux dans les troubles du développement d'ordre sensorimoteur, psychoaffectif, les troubles du comportement et difficultés d'apprentissage ;
 

- une stimulation de nouvelles voies neuronales et des aires associatives dans les cas de lésions accidentelles du système nerveux central. Elle est une application directe de la neuroplasticité.

Quels professionnels peuvent se former à la méthode Padovan ? : les orthophonistes, ergothérapeutes, osthéopathes, kiné, éducateurs. 

En savoir plus sur cette méthode sur le web de SYNCHRONICITE , l’association des praticiens de la Réorganisation Neuro-Fonctionnelle , méthode Padovan, de France, Belgique et Suisse romande. 

www.padovan.ca
 
http://www.odenth.com/public/articles/Methode%20Padovan.pdf




La méthodes 3 I
Stimulation Individuelle, Intensive, Interactive... d'où les I. La méthode est basée sur le jeu en individuel avec un adulte, dans une petite pièce aménagée, qui lui permettra de se concentrer en évitant les bruits, la lumière, équipée d’une table, de 2 chaises, de quelques jeux installés en hauteur. La timulation est intensive : 40 heures par semaine (incluant week-end et vacances), 6 heures par jour. 

Approfondir le sujet sur le web d'Autisme-espoir

 


Les approches controversées

> Le traitement psycho-dynamique (d’orientation psychanalytique) se réfère à une interprétation obsolète de l’autisme, rendant les parents responsables de l’autisme de leur enfant. 

Cette thérapie n’a aucun fondement scientifique et l’efficacité des traitements psychanalytiques est fortement discutable. Ainsi cette thérapie n’est pas recommandée.

Nous rappelons que l'autisme, n'est pas une maladie psychique mais un handicap neuro-développemental. 

Lire à ce sujet, l'article de Gunilla Gerland, autiste de haut niveau, auteur d'un livre autobiographique, "Une personne à part entière" :  

http://autisme.france.free.fr/docs/b13.htm

 
> Le packing : 
Cette pratique consiste à envelopper les personnes atteintes d'autisme dans des linges froids, voire glacés.
Le packing est une pratique obsolète et que nous jugeons maltraitante. Les preuves de son efficacité n’ont jamais été apportées.



A lire pour en savoir plus :
"L'autisme et la psychanalyse" : Article de Gunilla Gerland, 1998.
 
Texte explicatif sur les psychoses infantiles par le Docteur Geneviève Macé
 
Article du docteur Catherine Micent sur les connaissances médicales sur l'autisme (juillet 2004)
 
http://perso.wanadoo.fr/gilles.trehin.urville/quelques_idees_sur_autisme.htm
(texte de Paul Trehin, Secrétaire Général de L'Organisation Mondiale de l'Autisme) 


Article de Bernadette Rogé sur le choix de la prise en charge
(texte paru dans le journal de thérapie comportementale et cognitive 1997. Avec l'aimable autoriation de Masson Périodique)
Bernadette Rogé est Psychologue clinicienne spécialisée en autisme. 


Prise en charge de l'Autisme : position de principe d'Autisme France
 
Psychiatres : psychanalystes et cognitivo-comportementalistes par Paul Tréhin




Vous pouvez commander tous les ouvrages conseillés sur ce document
sur le web www.autismediffusion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire